fbpx

Quand un géant publicitaire débarque chez nous

Quand un géant publicitaire débarque chez nous

Quand un géant publicitaire débarque chez nous

La folie d’IKEA s’est emparée de Québec ces derniers jours. Peu importe l’opinion favorable ou non, l’ouverture du nouveau magasin était sur toutes les lèvres. Nul n’a pu passer sous silence le nombre phénoménal de gens prêts à attendre des heures en file pour prendre part aux festivités. Ce dont on a moins entendu parler et qui, selon moi, vaut vraiment la peine d’être souligné, c’est la finesse exceptionnelle de leur campagne publicitaire préouverture.

 

Il va sans dire que le géant scandinave s’est fait remarquer dans la dernière année pour ses publicités innovantes. En effet, au printemps dernier, IKEA lançait une pub pour s’endormir, où la quatrième de couverture d’un magazine était en fait un mini haut-parleur émettant un bruit blanc. Et que dire de la publicité remarquée où on invitait la clientèle à uriner dessus. Contrairement à ces publicités innovantes, IKEA y est plutôt allé en simplicité, parfois teintée d’humour, pour cette campagne de Québec.

 

Une campagne toute en finesse et en fréquence

Une des publicités IKEA sur panneau à Québec.

Une des publicités IKEA sur panneau à Québec.
PHOTO ERIC BLAIS, HEADSPACE

Bien que les publicités étaient très simples, il n’en reste pas moins qu’on les retrouvait dans tous les médias : panneaux de route, panobus, journal, radio, télé, sans oublier le web. Tout était orchestré avec une précision et un timing hors du commun. L’amorce de la campagne s’est faite en douceur, d’abord sur les panneaux et panobus. Puis, le crescendo a commencé, avec les publicités géo-ciblés en ligne sur Facebook, Google et autres. S’en suivit la radio, les journaux et la télé. Pour couronner le tout, l’arrivée du catalogue dans nos boîtes aux lettres, les festivités d’ouverture et la couverture médiatique évidente.

Ce qui est le plus impressionnant, c’est que malgré tout ce poids média, il semble que peu de gens aient remarqué les annonces. On ne peut cependant pas nier l’efficacité de celles-ci, puisque tout le monde en parle! Voici mon explication.

Publicité IKEA de ses boulettes suédoises.

Publicité IKEA de ses boulettes suédoises.
PHOTO ERIC BLAIS, HEADSPACE

Publicité IKEA sur les accessoires.

Publicité IKEA sur les accessoires.
PHOTO ERIC BLAIS, HEADSPACE

IKEA est une marque qui est hautement placée dans l’estime des consommateurs et sa réputation n’est plus à faire. L’arrivée du magasin de Québec était fort attendue et la couverture médiatique déjà bien établie. Alors, pourquoi investir autant de moyens* dans une campagne dont ils n’avaient pas besoin? Parce que c’est essentiel de marteler un message identitaire fort. Bien que les médias soient au rendez-vous, une entreprise n’a jamais le contrôle sur le message qui y sera véhiculé. C’est pourquoi IKEA a choisi d’investir en pub. Et pourquoi sur toutes les plateformes? Tout simplement pour être « top of mind ». C’est exactement la force de cette campagne. Un message clair, cohérent, récurrent, mais à la fois simple et épuré. Ce qui fait qu’on voyait les affiches sans les voir, on entendait l’accent scandinave à la radio et à la télé, sans vraiment le remarquer. Pourtant, la fréquence à laquelle on entendait parler d’IKEA a fait en sorte que tout le monde en parlait. Gageons que peu de gens envisagent de magasiner des meubles ailleurs dans les prochaines semaines. On peut dire mission accomplie!

 

Une stratégie bien orchestrée sur tout les aspects

Ce qui est encore plus remarquable, c’est l’aspect 360° de leur stratégie préouverture : une campagne publicitaire sur toutes les platesformes, plusieurs

événements préouverture VIP pour des publics parfaitement ciblés (médias, blogueurs, amis, famille, personnalités publiques, etc.), permettant à la fois le rodage du magasin et l’effet incontestable des leaders d’opinion, des promotions d’ouverture alléchantes, sans oublier des cadeaux aux plus enthousiastes. Tout y était. La ville de Québec a accueilli l’ouverture du magasin comme le retour d’un grand ami de longue date, et IKEA a agi de la sorte également.

Publicité imprimée magazine ou journal.

Publicité imprimée magazine ou journal.

Une campagne inspirante pour toute entreprise

Bien évidemment, peu d’entreprises ont les moyens publicitaires de cette multinationale. Cependant, plusieurs éléments de leur stratégie peuvent facilement vous inspirer et être reproduits à plus petite échelle. En effet, établir un message identitaire fort, percutant, et surtout, simple à retenir est la clé d’une publicité efficace. Le tout accompagné d’un design simple, épuré et fidèle au branding. Des actions parfaitement ciblées, adaptées à chaque public, véhiculant les valeurs de l’entreprise (comme les parapluies à prix réduit** pour accommoder la foule en attente sous la pluie lors de l’ouverture) et un seul message cohérent, peu importe le média. Finalement, une stratégie bien établie avec un calendrier d’actions réfléchies et récurrentes.

 

Vous souhaitez mettre en place une stratégie de communication à votre image, mais vous ne savez pas par où commencer? Contactez-nous, c’est notre spécialité! Nous saurons vous guider!

 

*Avec un investissement de 100 millions $ pour la construction du nouveau magasin, on peut penser que leur campagne publicitaire frôlait les 10 millions.

**Vous me direz qu’ils auraient pu donner ou prêter les parapluies. Oui, mais un géant de cette taille aurait tout aussi bien pu profiter de l’univers captif des gens en file pour gonfler les prix!

 

Sources :

https://www.infopresse.com/article/2018/8/23/quand-quebec-celebre-l-ouverture-de-sa-succursale-ikea

https://www.retail-insider.com/retail-insider/2018/8/thousands-line-up-for-quebec-city-ikea-store-opening